Logo de l'association AMEPT

AIDONS LES AUJOURD'HUI
À NE PLUS AVOIR BESOIN DE NOUS, DEMAIN.

Logo pour les dons
drapeau du Togo

La ferme-orphelinat de Yovokopé est un lieu de vie pour 440 enfants de 3 ans à 21 ans.

La ferme-orphelinat de Yovokopé se situe à 1 heure de piste de Lomé, près du village de Badja Avedji au TOGO.
Elle a pour origine un togolais, Roger, qui a abandonné sa carrière d’informaticien en Allemagne, pour se consacrer entièrement, à l’éducation et à la formation d’enfants orphelins ou sans ressource. Plusieurs d’entre nous ont pu constater sur place, le travail et l’énergie énormes que Roger déploie pour l’amélioration de la vie de ces enfants et de sa région.

Localisation de Lomé au Togo

Son action s’oriente sur deux grands axes :

  • L’éducation et la formation afin d’intégrer à la vie active du Togo, les jeunes qui sortent de Yovokopé.
  • Le développement de l’agriculture dans sa région, pour arriver à l’auto-suffisance alimentaire de la ferme.

Il est important pour Roger Sodji que les enfants soient issus de toutes les régions et de toutes les ethnies du Togo.
5000 enfants sont sur la liste d’attente de la ferme Yovokopé.
Roger est malheureusement obligé d’instaurer des critères de sélection. Les orphelins de père et mère sont prioritaires, puis les enfants de famille nombreuses qui restent à la seule charge des mamans. Les mères sont souvent très jeunes et rencontrent de grandes difficultés pour survivre sans aide et sans travail.

Les enfants de Yovokopé ne sont ni adoptables, ni parrainables.

Il n’y a pas d’électricité à la ferme, et son installation n’est pas prévue dans un avenir proche.
Actuellement, un petit groupe électrogène d’occasion fonctionne de 18H30 à 20H30 (il fait nuit à 18H). Il assure l’éclairage pour permettre aux enfants de faire leurs devoirs, de dîner et de regarder un dessin animé en plein air, les jours de congés.
Des panneaux solaires installés sur le toit du dispensaire procurent l’électricité nécessaire pour alimenter le réfrigérateur dans lequel sont stockés les médicaments.


Suivez le lien ci-dessous pour voir le documentaire filmé par des jeunes de Yovokopé, sur la vie quotidienne à la ferme.

ONG AMEPT – « Un espoir pour les démunis »

YOVOKOPE est aussi un lieu d’éducation et de formation professionnelle.
Une classe de l'école de Yovokopé
  • LA SCOLARISATION
    • Pour Roger « EDUQUER », c’est amener les enfants à avoir un métier, en faisant ou non des études supérieures, et les suivre jusqu’à leur installation et leur autonomie dans la société togolaise.
  • LES CLASSES
    • Pour l’Ecole Primaire : 2 classes de CP, une classe de CE1, une classe de CE2, une classe de CM1 et une classe de CM2.
    • Pour le Collège,une classe par niveau, de la 6ème à la troisième.
    • Pour le Lycée, une classe de seconde et une classe de première et de terminale (après l’obtention du BAC 1, les élèves peuvent s’orienter vers une formation ou continuer jusqu’à l’obtention du BAC 2). Chaque classe est encadrée par un professeur.

Les examens ont lieu vers le 15 juin.

Formation professionnelle de technicien agricole et de couturière :
Atelier de couture de Yovokopé

Ce sont des cycles de 3 années, à partir de la 4ème ou de la 3ème. Le même professeur accompagne les élèves pendant tout le cycle.
Un nouveau cycle redémarre tous les 3 ans.
Avec ces filières professionnelles, Roger veut encourager les jeunes à retourner dans leurs villages avec une technicité qui leur permet de travailler efficacement sur place.
En effet l’exode rural s’amplifie, laissant des terres en friches à des habitants vieillissants et entraînant une population jeune, au chômage et désœuvrée, vers la capitale, Lomé.
Pour faciliter l’installation des jeunes diplômés, Amept Togo utilise le système des micros crédits, et du fermage.
Les techniciens agricoles seront fermiers des terres appartenant à Amept Togo, et pourront eux aussi être bénéficiaires de crédit.

Pour financer leur installation et l’achat de leur machine à coudre, les couturières pourront obtenir un financement de l’Association.

Roger a aussi créé à Lomé :

Un atelier de mécanique forme les jeunes à la maintenance de tracteurs, de mobylettes, de groupes électrogènes, de moulins, etc. et à la réparation des automobiles.

Des formations à la bureautique, à l’informatique et au droit des douanes ont également été mises en place.

– Récapitulatif du travail accompli par les bénévoles de l’association de 2007 à 2021


Nos réalisations

Yovokopé en 2007 Yovokopé en 2021

Vues aériennes du sites de Yovokopé en 2007 puis en 2021

l’association a pu réunir depuis sa création en 2007, la somme de 221.346,00 euros qui a notamment financé les projets suivants :

Agriculture

Éducation

Travaux


Communication

Marché de Noël de Couzeix

Marché de Noël de l’AMEPT

Affiche marché Nieul 2022

Marché de Noël de NIEUL

Déco table

Quelques images