Aidons les aujourd'hui
à ne plus avoir besoin de nous, demain.

Dans le cadre de l’amélioration des conditions de vie des enfants, et afin de leur donner plus d’espace, de confort et d’intimité, il nous est apparu tout à fait légitime d’accepter la proposition de Roger Sodji : construire 2 cases de 2 dortoirs chacune.
 
Jusqu’à présent, les enfants dormaient dans des dortoirs en dur avec un toit en tôle ondulée et couchaient sur des nattes à même le sol cimenté.

  • Une case de 3 dortoirs est réservée aux petits garçons de 4 à 8 ans et aux fillettes jusqu’à 12 ou 13 ans. Les enfants sont 80 à 90 à dormir blottis les uns contre les autres.
  • Une case de 3 dortoirs est réservée aux adolescentes. 
  • Une case de 3 dortoirs est réservée aux garçons à partir de 8-9 ans et aux adolescents.
  • Les plus petits sont protégés sous des moustiquaires.

Grâce aux nouvelles constructions, les enfants sont répartis de la façon suivante, pour le mieux être de tous :
 
– dans les nouveaux bâtiments :

  • Une case de deux dortoirs pour les fillettes de 4 à 6-7 ans et les garçons du même âge.
  • Une case de deux dortoirs pour les pré-ados de 8 à 12 ans (un pour les filles , l’autre pour les garçons).

– dans les anciens bâtiments :

  • Une case de trois dortoirs pour les jeunes filles de 12 à 20 ans.
  •  Une case de trois dortoirs pour les jeunes garçons de 12 à 20 ans.

Dans ce nouvel agencement, les enfants sont en moyenne 20 par dortoir et disposent d’environ 5m² chacun.
Les nouveaux bâtiments sont équipés d’auvents donnant sur l’extérieur et qui procurent un peu plus de surface à vivre, lors des saisons pluvieuses.